Accès direct au contenu


Version française > Collections sonores > 40 ans de la loi Veil > Jacques Weill

Jacques Weill

Biographie


Né à Strasbourg le 12 décembre 1929, Jacques Weill développe un grand intérêt pour la physique et s’inscrit au Concours Général du lycée Carnot de Paris. Il y passe son baccalauréat en 1947 après avoir été évacué pendant la Guerre.

En 1954, il obtient une thèse de médecine. Il sort ensuite major de sa promotion en physique en 1958 avec une thèse sur la biochimie.

En 1964, il rejoint l’équipe de biochimie en réponse à l’appel d’Emile Aron, alors Doyen de la faculté de Médecine de Tours, reprenant alors le poste précédemment occupé par Jacques Picard.

Après une longue formation de chercheur auprès du CHU de Tours, Jacques Weill prend la décision de diriger le centre IVG nouvellement ouvert à Tours, répondant à l’appel de Jean-Henri Soutoul.

Tout au long de sa carrière au sein du CIVG, Jacques Weill a occupé un rôle exclusivement administratif et n’est jamais médicalement intervenu dans le centre. Il occupe parallèlement la direction du service de biochimie du CHU Bretonneau de Tours.

Après son départ du CIVG en 1981, il est remplacé par le Professeur Jacques Lansac. Jacques Weill poursuit son activité de chercheur et de professeur de biochimie jusqu’à sa retraite en 1996. Il reste notamment à l’initiative de la Fondation de lutte et de recherches contre l’alcoolisme et est également président d’honneur du comité de l’IREB (Institut de recherches scientifiques sur les boissons).

 

 

Jacques Weill
Copyright © Université François-Rabelais

Extrait d'entretien

 

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel