Accès direct au contenu


Version française > Collections sonores > Philippe Maupas > Patrick Hibon de Frohen

Patrick Hibon de Frohen


De la recherche sur l’hépatite A à l’institut du médicament de Tours

Patrick Hibon de Frohen est né en 1950 à Saint-Denis sur l’Ile de la Réunion. Il entreprend des études de pharmacie à la faculté de médecine et de pharmacie de Tours et, dès la troisième année d’étude, propose ses services comme «petite main» dans le laboratoire de Philippe Maupas. Il prépare sa thèse sous la direction de ce dernier sur le sérodiagnostic de l’hépatite A.

Une fois sa thèse soutenue, il commence à travailler dans l’industrie pharmaceutique sur les conseils de Philippe Maupas, qui le sollicite dès 1980 pour s’occuper de la création de l’Institut du médicament de Tours. Cet institut, créé à l’initiative de Philippe Maupas le 30 septembre 1980, visait à concilier les besoins de la recherche universitaire et les besoins de l’industrie pharmaceutique ainsi que les nécessités en formation et qualification du personnel de ce secteur industriel.

Dans le rapport rédigé par Philippe Maupas pour sa création, les finalités de l’institut du médicament sont présentées en ces termes:

« 1. soutien à l’industrie pharmaceutique régionale
Le contrôle du médicament pourrait être pris en charge par l’université dans les domaines de recherche cités ci-dessus. Cela permettrait aux entreprises pharmaceutiques de taille petite ou moyenne de se décharger de cet aspect de leur activité.
L’institut pourrait également :
- participer à la réalisation de dossiers de mise sur le marché
- aider à la recherche et au développement de spécialités nouvelles.

2. Un centre d’expertise à la disposition des ministères de la santé et de l’agriculture
Pôle d’expertise pour le contrôle des médicaments humains et vétérinaires dans les domaines de compétence de l’université de Tours.

3. Un centre de recherche de l’université de Tours
Nécessité de regrouper les hommes et les technologies autour d’une recherche commune
Le partage de matériels de qualité permettrait d’enrichir les échanges et le partage d’idées entre les chercheurs. »

Mis à part une interruption entre 1989 et 1994, Patrick Hibon de Frohen a consacré toute sa carrière au développement de l’IMT, devenu un organisme de formation professionnelle pour les industries pharmaceutiques et cosmétiques unique en Europe : le Groupe IMT, qui emploie aujourd’hui une centaine de personnes.

Parallèlement à cette activité, il a été pharmacien industriel comme co-créateur des laboratoires Biophélia ou comme directeur de production des Laboratoires Servier. Il assure actuellement des fonctions d’expert et de conseil pour l’industrie pharmaceutique et cosmétique.

Il est aujourd’hui l’un des administrateurs du BIO 3 Institute, une unité de recherche et de formation de pointe sur les biomédicaments, à la conception et création duquel il a largement contribué, dans l’esprit d’ouverture et de coopération ouvert par Philippe Maupas.

 

Bibliographie :
Le Projet Formation et Santé au Bénin ou l’impossible vérité sur la coopération en Afrique.
IMT Editions, 2006.

Copyright © Université François-Rabelais

Extrait d'entretien

 

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel