Accès direct au contenu


Version française > Patrimoine > Patrimoine artistique > Viot et Haguiko

Viot et Haguiko

Mémoire d'aujourd'hui de Jean-Pierre Viot et Haguiko, 1990

Le bâtiment du département « Génie électrique » de l'IUT de Tours a été construit à la fin des années 1980 sur le campus de Grandmont, à proximité de la Faculté des sciences et techniques qui lui fait face. Dans ce cadre, un projet de 1% culturel a été proposé en mars 1990. La sculpture a été réalisée dans l'année qui a suivi pour un montant de 20000 € environ.


Jean-Pierre Viot, sculpteur et céramiste français et Haguiko, céramiste japonaise installée en France, s’associent pour réaliser une sculpture minimaliste en ronde-bosse, composée de béton teinté, de béton bouchardé, de béton poli et d’incrustations de céramiques raku pour le bâtiment de génie électrique de l'IUT de Tours sur le site de Grandmont.
 
 
Les plaques de béton sont recouvertes de plaques de céramique en raku qui représentent une tête de profil et des circuits électriques ou électroniques, comme abandonnés, inutilisables. Même la tête de profil contient des circuits électroniques, comme si l'homme était déshumanisé par la machine. Cette œuvre se veut donc un essai d'imagination sur ce que seront les traces archéologiques de notre société. Le fait que ce soient deux céramistes qui l'aient réalisée n'est pas indifférent car la céramique est un matériau utilisé en électricité et en électronique.

"Mémoire d'aujourd'hui" se caractérise par sa conception minimaliste du geste artistique, influencée par les formes abstraites propres à la culture japonaise, et par sa discrétion, témoignage de la conscience écologique du paysage développée par la pratique des deux artistes. (Auriane Gabillet)

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel