« L’historien, c’est quelqu’un qui empêche de dormir avec des vérités toutes faites... »

Maurice Sartre est issu d’une famille de petits commerçants lyonnais. Il étudie à l’Institut Leidrade à Lyon, où il apprend le latin et le grec, puis entreprend des études d’histoire à l’université.
Après avoir obtenu l’agrégation d’histoire, on lui propose un poste d’assistant à l’université de Clermont-Ferrand en 1969. Il entreprend alors, sur les conseils de Jean Pouilloux, une thèse sur « Bosra et l’Arabie romaine » qu’il soutient en 1978.
Il est élu professeur à l’université de Tours en 1979, où il poursuit toute sa carrière d’enseignant-chercheur. Elu à l’Institut universitaire de France en 1998, il publie de nombreux ouvrages sur la Syrie antique et l’Antiquité gréco-romaine. Il publie également, en collaboration avec son épouse Annie Sartre-Fauriat, plusieurs volumes des Inscriptions grecques et latines de Syrie.

Premier président des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, il a longtemps collaboré avec Le Monde des Livres et poursuit sa collaboration avec la revue L'Histoire.