Quelques repères historiques

L'université de Tours proprement dite est de formation récente. Elle a été créée en 1970 par agrégation des facultés et collèges universitaires qui existaient déjà à Tours et qui ont constitué les U.E.R. (Unités d'Enseignement et de Recherche) du nouvel établissement.

logo de l'université de tours
Toutefois l’université que nous connaissons aujourd’hui est l’héritière d’un centre actif d'enseignement qui existe depuis l’époque gallo-romaine en particulier dans le domaine de la médecine.

Tours : un centre historique d'enseignement
Aux IIIe et IVe siècles, Gatien, l'évêque de la ville qui s'appelle alors Caesarodunum, fonde une académie médicale.
Puis, au Haut Moyen Age, l'enseignement de la médecine se réfugie dans une école épiscopale, puis dans les couvents, notamment à l'Abbaye de Marmoutier sur la rive droite de la Loire.
Ensuite, à l'époque de Charlemagne, l'évêque Alcuin crée à Tours une école de rhétorique, lointaine ancêtre de nos enseignements littéraires et philosophiques.

En 1841, une école de médecine est créée à Tours, grâce à l’influence de Pierre Bretonneau, médecin-chef de l’hôpital de Tours.

Après la Seconde Guerre Mondiale, différentes facultés sont mises en place :

1946 - Ecole de Droit, rattachée à la faculté de Poitiers
1950 - Collège Littéraire Universitaire
1956 - Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance
1958 - Collège Scientifique Universitaire
1962 - Création de l’université d’Orléans-Tours, qui comporte quatre facultés réparties sur deux sites.
A Tours :
L’école de médecine de Tours devient faculté de Médecine-Pharmacie en 1962.
Le collège littéraire universitaire devient faculté de Lettres-Sciences humaines en 1965.
A Orléans, deux facultés sont créées :
La faculté de Droit et sciences économiques
La faculté des Sciences, dont relève le Collège scientifique universitaire de Tours
1968 - Institut Universitaire de Technologie
Mai 68 met un terme à cette situation.
La loi d’orientation de l’enseignement supérieur du 12 novembre 1968 crée des U.E.R. : Unités d’enseignement et de recherche.
Des élections se tiennent séparément à Tours et à Orléans en 1969, qui conduisent à la création de deux nouvelles universités.

Sous la présidence de M. Michel Trochu, l’université de Tours rédige ses statuts, décidant la création de dix U.E.R :
- Sciences de l’homme
- Lettres et Langues
- Anglais
- Médecine
- Pharmacie
- Droit et sciences économiques
- Sciences
- Centre d’Etudes supérieures de la Renaissance
- CESA : Centre d’Etudes scientifiques d’Aménagement, géographie et informatique
- Institut universitaire de technologie

Le 17 décembre 1970, le nouveau conseil d’université élit le premier président de l’université, M. Jacques Body. L’université pluridisciplinaire choisit le nom de François-Rabelais, écrivain, philologue, humaniste et médecin. Ce nom rappelle aussi le pôle culturel qu’était la Touraine à la Renaissance.

1988 - Ouverture du Centre Universitaire de Blois
1990 - Centre Universitaire de Chinon
1991 - Ecole d'Ingénieurs en Informatique pour l'Industrie
1993 - Institut Universitaire de Technologie de Blois
1999 - Ecole d'Ingénieurs de Tours
2002 - Création de l'UFR Lettres et Langues
2002 - Création de l'Ecole Polytechnique de l'Université